Animations permanentes

 

 

Le camp Royal

Sa Majesté François 1er et sa suite ont pris leurs quartiers sur la plus grande place de la cité afin de disposer de l’espace nécessaire à l’installation du campement impressionnant qu’un tel déplacement de grands personnages oblige. En effet, une importante cohorte de serviteurs est également du voyage afin d’assurer toute l’intendance du convoi royal, de même que sa garde personnelle, et ses meilleurs chevaux! Les tentes d’apparat, tapissées de fleurs de lys, côtoient donc les abris plus modestes des cuisiniers et autres petites mains, tandis que le chirurgien du Roi se tient toujours prêt dans l’hôpital militaire à répondre au moindre des besoins de son souverain.

 

Le camp Royal

Camp des Etats du Velay

Camp de l’Escossor et son Hôpital militaire

Camp des Piquiers du Velay

Ecuries Royales

 

Le quartier des Fers Feux du Velay

Bienvenue chez les fers feux du Velay! Les taillandiers et forgerons y battent le fer inlassablement, martèlent sans pitié les pointes fumantes et s’acharnent sur des enclumes de toute taille. Autour de multiples feux à l’odeur si particulière, ils ne sont pas moins d’une vingtaine à donner ainsi naissance aux pièces forgées les plus étonnantes.

Camp du Trolvergne

Association l’Envol

 

Le chantier des bâtisseurs

Une réplique imposante d’une machine élévatoire de la Renaissance, des échafaudages d’époque, de la taille de pierres, mais aussi la fabrication des carreaux de terre cuite qui viendront décorer les nouveaux édifices de la cité … Plus qu’un chantier, cet immense atelier vous permettra d’appréhender la réalité titanesque des grands travaux de la Renaissance.

Camp de Garamentes

Camp des Bâtisseurs

 

Le quartier du papier

Au fil du temps, le papier est devenu une denrée indispensable au bon fonctionnement de la société à la Renaissance: il ne s’agit pas seulement de fournir les érudits en matière première pour réaliser leurs ouvrages mais aussi de fournir les supports indispensables à l’exercice de l’autorité et de la loi. Certains vellaves se sont donc spécialisés dans la fabrication de ce noble matériaux et vous en feront la démonstration.

Camp de la Viguerie

 

 

La place aux jeux

Amateurs de dés, cavagnole, palets, fléchettes, blanque, brusquembille ou de cartes, vous trouverez votre bonheur auprès des maîtres déciers du jardin Rochetaillade. Mais gare à ces jeux de hasard… nécessaire délassement de l’honnête homme mais aussi objet de faiblesse qui contribue à le détourner de la recherche de la vertu !

Camp de Papelengue

 

 

La garnison

Toujours prêts à affronter les situations difficiles, les fougueux hommes d’armes des compagnies vellaves, tout de fer vêtus, s’entraînent avec dextérité au maniement des hallebardes et bouches à feu tandis que les archers perforent encore et encore les cibles de paille et que les escrimeurs travaillent leurs passes avec une habileté déconcertante.

Camp de la Piedtailhe

Camp des Mercenaires du Velay

Camp des Affres d’Adonaï

 

La place aux laines

Ce quartier haut en couleurs présente le textile dans tous ses états! Depuis les moutons prêts à offrir leurs précieux manteaux laineux jusqu’aux petites mains habiles qui s’affairent sur les métiers à tisser, en passant par toutes les étapes de cardage, filage, lavage de la laine, mais aussi le travail du feutre… Sans oublier toute la magie de la teinture au bleu pastel et ses tissus sortant jaunes, puis passant au vert pour aboutir au bleu des rois… ou encore la teinture aux pelures d’oignon, à la garance et au curcuma!

Camp de Cramailh et Croc en Jambe

Camp des Ventres de vaches

Atelier Pastel Bleu de Lectoure

 

 

 

Du pain et du vin !

Tandis que les meules de pierre écrasent le blé avec application pour extraire la farine qui, une fois passée entre les mains expertes des maîtres boulangers, deviendra le meilleur pain de toute la contrée, certains ne ratent pas une occasion d’aller rendre visite aux vignerons de Panaveyre… Le travail de la vigne bat son plein! On presse, on écrase les vendanges avant d’en tirer le nectar tant attendu. Quant aux moines de St Théofrède, entre deux services, ils se consacrent avec application au travail du cuir …

 

 

 

Camp de l’isle Panaveyre

Camp des Manges Chèvres

Camp des Pastres de la Garde

Camp des Bannetiers de Montagnac

Camp d’Ersa Malombrina

 

 

La place des Vanniers

A l’heure où les marchandises de toutes sortes commencent à voyager de plus en plus loin sur les grandes routes commerciales de la Renaissance, il est plus que jamais nécessaire de fabriquer des contenants solides et adaptés à leur transport. Ainsi, les artisans vanniers de la ville se sont regroupés pour créer en grande quantité des paniers aux formes étonnantes.

Camp de la Sauce Méjeanne

 

 

 

La halte des artisans de la guerre

Ayant vécu leur lot de batailles, les artisans de la guerre se consacrent maintenant à la fabrication des arcs et flèches qu’ils ont si longtemps maniés…

Camp de l’Arc en Main

 

 

 

 

 

 

 

Le quartier des étuves

Contrairement aux idées reçues, on se lave à La Renaissance et on prend également soin de son apparence! Ainsi, les étuves sont très fréquentées, au milieu des éclaboussures et des rires, on savonne les clients avec application tandis que ceux-ci se restaurent ou vident un pichet, confortablement installés dans un baquet d’eau fumante et parfumée. Juste à côté, on s’occupe de la coupe de cheveux des élégantes, tout en offrant une large gamme de parfums et savantes senteurs à la convoitise des dames les plus fortunées.

Camp de l’Isle de Lioussac

Camp de l’Isle de l’Estrapade

 

 

Le camp civil

Les gens de la terre d’Espaly vous invitent à partager leur passion pour la vie civile et familiale du 16ème siècle. Ils vous proposeront des démonstrations de diverses activités et savoir-faire de l’époque et échangeront sans modération, anecdotes et autres petites histoires de la vie quotidienne à la Renaissance.

Camp de l’Isle Mochafède

 

 

La chapelle des arts

La Dame peintresse Kell aime à faire découvrir l’ensemble de ses techniques picturales. Grâce à elle, la peinture au fromage blanc, ou encore le travail à la feuille d’or livreront tous leurs secrets tandis que Maître Pubellier, tapissier et plumassier de sa Majesté, vous fera découvrir l’art délicat de rendre le mobilier confortable. Enfin les amateurs de belles lettres pourront admirer l’exposition « Entre gothique et italique ».

Atelier de la dame Peintresse

Atelier du plumassier du Roi

Exposition du Chapître

 

 

 

L’école des chevaliers

Tous les jouvenceaux rêvent un jour ou l’autre de se voir adouber chevalier! Et bien l’occasion leur est donnée ici de passer les épreuves que doivent réussir tous les jeunes apprentis chevaliers! Au travers de jeux géants, ils devront ainsi éprouver leur équilibre, leur force, leur vaillance, leur adresse à l’épée et sur un cheval de bois!

Le parcours du Chevalier – Cie du Paladin

 

 

 

 

 

 

Le quartier des saltimbanques

Vous trouverez un camp de saltimbanques en pleine effervescence pour préparer le spectacle créé spécialement en l’honneur de la venue de François 1er. On assure que le monarque sera présent lors de la dernière représentation… alors en attendant, les derniers préparatifs occupent toutes les petites mains, depuis la construction des décors, la confection des costumes jusqu’aux dernières répétitions !
Un peu plus loin dans un drôle de lavoir, ne vous étonnez pas si soudain, l’espace se trouve envahi par les cris et l’animation des saltimbanques car l’endroit, se transforme parfois en cabaret pour accueillir musique, danse ou théâtre !

Camp des Compains

Cabaret de l’isle Miramande