Spectacles

SPECTACLE DE FEU !

 

Zoolians 2« ORIGINES »

(6 € le jeudi 15 et vendredi 16 septembre à 21h ,
8 € samedi 17 septembre à 22h30)

Réservation Office de Tourisme: 04 71 09 38 41

 

C’est à un spectacle de feu à la fois fascinant et poétique que vous convient les artistes de la compagnie clermontoise ZOOLIANS : comprenant manipulation d’agrès enflammés, percussions tribales, décors, cracheurs de feu, flammes de couleur et final d’artifices, Origines conjugue l’art de la jongle à la magie du feu, pour un voyage étonnant dans le monde des ombres et des flammes domptées.

 

Zoolians 1C’est à l’origine de l’humanité que la légende prend vie, alors même que les hommes font connaissance avec les flammes… Progressivement, dans une cérémonie mystique, ils découvrent  le feu. D’abord du bout des doigts, ils l’apprivoisent et s’en amusent. Le feu danse, siffle et tourne au rythme des percussions tribales envoûtantes. Alors, ne faisant plus qu’un avec le feu, le Phoenix incandescent renaît de ses cendres en une explosion multicolore pour accorder une fois de plus sa protection bienfaisante au monde des mortels.

 

 

 

 

Plumes et crins – Cie Hippogriffe

 (5 € les  jeudi 15 septembre à 18h30 et vendredi 16 septembre à 18h
6 € les samedi 17 septembre à 15h et à 17h30, et dimanche 18 septembre à 14h)

Hippogriffe 1Spectacle de Fauconnerie Équestre

Ce spectacle de fauconnerie équestre avec séquences de vol d’une dizaine de rapaces et  entrée en scène de deux chevaux, vous offrira l’occasion de découvrir l’incroyable complicité que partagent dresseurs et animaux  mais aussi –  et c’est plus inhabituel –  celle qui unit les rapaces et les chevaux. Vous pourrez admirer en vol libre aigles, buses, faucons, et rapaces nocturnes dans le plus strict respect de l’animal.

 

 

 

 

 

Barbasto , sur le pas des mules – Cie Ric et Rac (création J-Louis Roqueplan/L’Alauda)

Barbasto1Les  récits de voyages de Philibert BARBASTO, muletier des Estables, et de son valet Paulin, vous feront découvrir les vies d’aventure de deux compères hauts en couleurs et en chansons, sur les sentiers de la Regordane, les routes de St Gilles du Gard ou d’Aigues-Mortes… le mauvais temps, les loups, les brigands, la duperie de certains marchands malhonnêtes, la rencontre de commerçants venus d’Orient et l’amour bien sûr, glané sur les chemins… Une farce musicale et théâtrale à découvrir absolument !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Amour médecin – Cie Sembadelle

l'amour médecin - Cie SembadelleQue voulez faire monsieur de quatre médecins? N’est-ce pas assez d’un pour tuer une personne? J’ai connu un homme qui prouvait par bonnes raisons qu’il ne faut jamais dire: « une telle personne est morte de fièvre et d’une fluxion sur la poitrine » mais plutôt « elle est morte de quatre médecins et deux apothicaires! »

 

 

 

 

 

 

 

El Grande Teatro Toboso – Cie Théâtre 33

grande Toboso 3Venez applaudir le grand Don Tallarin Del Molino, l’homme qui sait se perdre dans les livres! El Grande Teatro Toboso lui fera revivre de nombreuses aventures… On le verra se battre contre un moulin ou encore rencontrer la magnifique Dulcinea. Ça vous dit quelque chose ? C’est normal, Cervantes, qui aura eu vent de cette histoire, la reprendra dans son Don Quichotte !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fabuleuse histoire des Compains et de leur caravane entre Venise et Velay – Cie Le Petit Atelier et Les Compains

Un riche marchand de la Sociéta Podientis a constitué une caravane pour faire négoce d’épices et de soieries depuis la cité des doges. Naturellement, la célèbre compagnie des Compains a été mandatée pour effectuer ce voyage et rapporter moult produits extraordinaires. Il semble qu’ils soient également revenus avec un illustre maître cuisinier Vénitien, lointain descendant de Marco Polo… Voilà donc un fabuleux voyage qui mérite bien d’être conté en détail à tous ceux qui seront accueillis dans le camp des Compains.

 

 

 

Le jeune Don Quichotte – Ecole de Théâtre de Tortosa 

SONY DSC

En ce 400ème anniversaire de la mort de Miguel Cervantes, les comédiens catalans de l’école municipale de Tortosa se sont interrogés sur qui était vraiment Don Quichotte à seize ans?? Alonso Quijano, un jeune homme avec une tête pleine de moineaux et une furieuse envie de vivre! Venez donc découvrir les aventures qui l’amèneront à devenir ce visionnaire fou régnant sans partage sur son monde imaginaire.

 

 

 

 

 

Le prix de la révérence – Cie La Colà

Le bon roi François 1er est attendu en la cité et un couple de bourgeois entend bien que leur fille unique s’en fasse remarquer! Elle lui fera donc un compliment, et ils ne doutent pas qu’avec sa beauté et son intelligence, Sa Majesté s’intéresse grandement à leur progéniture. Tout cela est sans compter sur l’intervention d’un entremetteur, escroc achevé, qui leur fera payer, cher, très cher, le prix de la révérence!

 

 

 

Malgré jalousie  – Théâtre du Bofadon

boufadou malgré jalousieDécouvrant que son mari à une maîtresse, une jeune femme veut faire condamner le traitre. Rassemblant ses amies, elles forment une communauté de femmes qui vont agir pour créer un simulacre de tribunal qui jugera l’homme infidèle : fausse juge et faux témoin… Mais quelle sera la condamnation de l’infidèle ?

 

 

 

 

 

 

 

Petits tambours sur la digue –  La Troupe de la Soie (Atelier théâtre du collège Ruel – Saint Didier en Velay) 

la troupe de la soieCes marchands de soie cèlent dans les plis de leur divine étoffe une histoire qui nous vient de l’Empire du Milieu. Aidés de leurs marionnettes, ils feront récit de la légende du royaume du Seigneur Khang, en proie aux assaults du dragon Fleuve. Qui sauver en ces temps catastrophiques ? Peut-être sont-ce les enfants qui ont la réponse…

 

 

 

 

 

 

 

La monnoie des rogations – Les Compagnons de Miramande

theatre MiramandePour la Fête des Rogations, le prêtre, escorté des paroissiens, bénit les champs, les prés, les vignes… espérant de bonnes récoltes… Mais quelle mouche a donc piqué Maître Escorzi, batteur de monnaie de son état, de vouloir faire bénir son atelier où il frappe écus, patars et florettes ? Venez donc revivre cet épisode de 1593 à propos duquel Jean Burel note dans ses Chroniques, «…. ce que voyant le peuple venait à attaquer les monnoyeurs et les voulions faire mourir… »

 

 

 

 

 

Gargantuesques PantagruelleriesLes tréteaux de Peynastre

Les Tréteaux de PeynastreRetrouvez avec délice et moult éclats de rire l’univers des célèbres géants Grandgousier, Gargamelle, Gargantua, Pantagruel et tous leurs amis. Voici une farce au langage cru et au ton paillard – cela va s’en dire avec Rabelais- et qui fait la part belle à la liberté de parole, au refus des tabous, à la satyre des hypocrisies! Mais n’est-ce pas là ce qui a toujours caractérisé l’œuvre du grand Rabelais, véritable initiateur de la Renaissance littéraire Française.

 

 

 

 

 

Gare aux fesses…boucs ! – Les Z’amuseurs du Lycée Athénée Royal de Péruwelz (Belgique)

Quand des professeurs s’amusent à prendre quelques extraits de différentes farces du Moyen-âge et de la Renaissance – à savoir « Le chaudronnier », « L’obstination des femmes », « Frère Guillebert », « Lucas, sergent boiteux et borgne »- le tout agrémenté de quelques répliques tout aussi grivoises, cela donne une nouvelle farce haute en couleurs.