Temps forts

En plus du programme des réjouissances offertes par la grande foule de saltimbanques et musiciens présents sur les fêtes, le Roi de l’Oiseau est aussi l’occasion de partager des moments forts en spectacle et en émotions, lors des grands rassemblements qui jalonnent les festivités.

 

Concert « L’Hommage au Roi »

Pour cette édition anniversaire, c’est l’orchestre symphonique de l’Atelier des Arts (sous la direction de Raphaël Brunon et de Nina Pal pour les chœurs) qui sera l’invité d’honneur et proposera un concert exceptionnel présentant quelques uns des morceaux les plus emblématiques composés par Florent Ville, Hervé Esquis et surtout Pascal Bertrand, dans le cadre du Roi de l’Oiseau. En effet, ce musicien et compositeur de talent, a été au fil des éditions du festival un complice fidèle qui a signé les musiques de scènes de nombreux spectacles créés par JL Roqueplan et le théâtre de l’Alauda! Cette rétrospective exceptionnelle, sera servie par un orchestre de 50 musiciens et, ponctuée par les interventions des élèves en Art Dramatique du conservatoire (dirigés par Carole Baud).

 

La Mostra de costumes

Voilà l’occasion à ne pas manquer d’admirer les plus beaux costumes du Roi de l’Oiseau

lors d’une grande Mostra, autrement dit d’un défilé de mode Renaissance, permettant d’en apprendre un peu plus sur ce qui fait la spécificité vestimentaire du 16ème siècle, tout en découvrant les plus beaux taffetas et velours brodés. Accompagné en musique par le groupe Tucos del Aucel.
 

 

 

 

Les bals Renaissance

Les bals Renaissance du Roi de l’Oiseau, moments phares du festival, sont fréquentés chaque année par plus de 2000 danseurs, et rassemblent les amateurs éclairés comme les simples curieux dans une joyeuse explosion de rythmes et de couleurs.  Pour cette 30ème édition, les bals prendront encore une nouvelle dimension en investissant la grande esplanade du musée Crozatier, dans le jardin Henri Vinay. Animés tour à tour par les groupes Picabofà, Natchipoÿ, Coccigrues et Waraok, les grands bals de la Verveine du Velay le vendredi 18 septembre et de la Lentille le samedi 19 septembre donneront l’occasion à tous de se découvrir des talents de danseurs grâce aux conseils avisés du Sieur Sauret, notre maître de danse.

 

 

La marche du temps sur les pas de François 1er

 

Plus que jamais attaché à sa démarche d’ouverture sur l’Europe et ses cultures, le Roi de l’Oiseau, en collaboration avec la Forteresse de Polignac,  les comités de jumelage du département et le comité départemental de Randonnée, organise une nouvelle marche Renaissance, en costumes et équipements d’époque. Les invités européens des comités de jumelage ainsi que tout ceux qui auraient envie de tenter l’aventure dans les conditions du 16ème siècle, sont invités à se retrouver sur la place de l’église de Polignac le samedi 19 septembre à 10h  pour refaire le parcours emprunté en 1533 par Sa Majesté François 1er lors de sa visite au Puy Ste Marie. Après environ 2h de marche « historique », les marcheurs atteindront la ville en fête et seront accueillis comme il se doit par les édiles de la cité.

 

 

La fête des enfants

Promesse d’avenir, les enfants nés dans l’année, et ceux âgés de 7 moissons seront accueillis par toute la population en liesse pour un cérémonial où l’eau, la lumière et la nature deviendront les garants du bel avenir de chaque enfant, héros du jour!

 

Entrée du cortège royal

En ce 19ème jourdu mois de septembre, notre bon roi François 1er

accompagné de toute sa Cour, fera son entrée en la cité du Puy Sainte Marie, en Velay, dans la province du Languedoc! Accomplissant ainsi le vœux qu’il avait fait de venir rendre grâce en notre bonne ville s’il était libéré de ses geôles espagnoles, et bien voilà enfin qui sera chose faite après ses deux ans de rude captivité!

Bien entendu, après la douce nuit que sa Majesté a passé au château de Polignac, les sujets de sa bonne ville du Puy, auront à cœur de l’accueillir comme il se doit et de l’escorter jusque devant la maison consulaire. Ainsi le cortège royal, les édiles de la cité, le gouverneur du Velay, les représentants des grandes familles et des plus hautes fonctions, la garde des valeureux Piquiers du Velay, partiront de la porte Pannessac  pour rejoindre ensuite la place du Martouret.

 

 

La réception royale

Après avoir parcouru la ville au milieu de la foule en grande liesse, Sa Majesté François 1er est attendue place du Martouret pour assister à une cérémonie tout entièrement dédiée à sa splendeur! En effet, les habitants de la cité mais aussi de tout le Velay, se font une joie d’approcher ce grand monarque dans la ville décorée, pavoisée et parée pour l’occasion de tous ses  fastes. Les confréries et tous les campements auront à cœur de lui présenter, sous des dais richement tendus, les symboles qu’ils ont choisi pour son émerveillement…  Des reproductions vivantes de sculptures, de tableaux, et autres chefs d’œuvres seront donc offertes à son royal regard, après avoir parcouru les rues à sa rencontre. Danses, musiques et fastes des costumes, serviront d’écrin à cet événement historique à ne pas manquer!

 

 

Le sacre du Roi de l’Oiseau 

La finale du concours d’archerie ainsi que le spectacle du Sacre de son vainqueur en Roi de l’Oiseau 2015, auront lieu le samedi 19 septembre à 20h dans la grande lice du Breuil! Sachez aussi que le couronnement donnera lieu à un véritable spectacle dans lequel interviendront notamment les musiciens de la Fanfara de la Viguera et les lanceurs de drapeaux catalans de la Colla Jove de Dolçainers. Un événement à ne pas manquer assurément! Mais attention au grand peuplement toujours occasionné par ce grand rendez-vous annuel! La grande lice du Breuil compte 700 sièges, pas un de plus! Pour être sûr de ne pas manquer ce moment phare du Roi de l’Oiseau, il est conseillé de réserver auprès de l’Office du Tourisme (04 71 09 38 41).

 

 

 

L’appel de la Salamandre

Avant de poursuivre son voyage, sa majesté François 1er n’oublie pas qu’il compte bien reprendre les hostilités contre son ennemi juré, l’empereur Charles Quint… Connaissant la bravoure et la valeur des vellaves, il invite donc, chaque troupe du Velay présentes en la cité à lui fournir au moins deux hommes d’armes afin de constituer un carré de militaires qui l’accompagnera dans sa campagne d’Italie. Gageons que ne voulant pas être en reste, en plus des civils ainsi réquisitionnés, les compagnies militaires s’apprêtent elles aussi à rejoindre la bannière à la salamandre…Mais point de tristesse! En attendant les adieux de ceux qui s’en iront défier leur destin,  tout ce que la noblesse compte d’élégantes et d’élégants, s’adonneront aux danses de cour, afin de divertir le prestigieux monarque.

 

Le grand défilé historique

Le traditionnel défilé historique du dimanche qui rassemble chaque année des milliers de participants, partira dès 16h de la cathédrale pour s’achever en fin d’après-midi sur le haut du boulevard du Breuil.